Le cœur est le centre de l’être humain et c’est de là que proviennent tous nos actes (proverbes 4 V24). En devenant enfants de Dieu, il devient le lieu d’habitation de l’Esprit Saint que nous-devons préserver de toutes souillures. Que devons nous faire pour le garder comme tel et demeurer dans la victoire que Christ nous a acquis à la croix ?

I. La sanctification

Marcher dans la sanctification, ne veut pas dire agir d’une manière parfaite, mais c’est continuellement chercher  à vivre en conformité avec l’Evangile que nous écoutons chaque jour, et ce, bien que Christ nous ait sanctifié une fois pour toute (2Cor 7 :1). S’il est vrai que nous avons des limites, il n’en est pas moins vrai que Dieu nous a investis de son Esprit qui est la Toute-Puissance de la création. Celle-ci nous permet de surmonter notre nature adamique. Ainsi, nous avons l’autorité de refuser d’écouter, de voir, de toucher ou de dire des choses qui ne glorifient pas le Seigneur, appelé à régner dans nos cœurs.

II. La vie chrétienne victorieuse

Conscient de leurs défauts, les Hommes cherchent de multiples moyens pour s’améliorer (changement de comportement, discipline, méditation…) mais ils échouent à chaque fois car tout cela n’est que superficiel. En  nous donnant un cœur nouveau (Ez 36 :26), Jésus qui est notre victoire, est venu pour nous guérir en profondeur afin que ses désirs deviennent les nôtres (Ps 37 :4). Alors que le processus de guérison est en cours, approchons-nous du trône de la grâce avec humilité, sachant nous repentir sincèrement lorsque le Seigneur nous convainc d’une faute (1Jn 1 :9). Christ a tout accompli, celui qui mène le bon combat de la foi et qui repousse sans cesse le péché, reçoit de Dieu la capacité surnaturelle de résister.  

Conclusion

Aussi longtemps que nous serons sur la terre, le diable cherchera par tous les moyens à nous faire chuter. Il rôde, et attend le moment favorable pour attaquer car il connaît les faiblesses de l’Homme. Mais la volonté de Dieu est que le cœur nouveau que nous avons reçu, se manifeste davantage jour après jour. Pour ce faire, nous devons impérativement recevoir la Parole en permanence, la méditer en la mettant en pratique et demeurer constamment dans la prière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.