Il est à peine nécessaire d’ajouter que la révérence va de pair avec un véritable esprit d’adoration. Puisque nous entrons dans les lieux saints, nos âmes devraient être remplies du respect et de la sainte crainte qui conviennent à la présence de Dieu. Si nous considérons les exemples d’adorateurs dans l’Écriture, nous voyons que les saints de toutes les époques eurent soin de montrer la révérence devant Dieu par l’attitude physique qu’ils adoptaient pour l’adoration et la prière. Abraham tomba sur sa face devant l’Éternel (Genèse 17:3) ; Moïse s’inclina jusqu’à terre et se prosterna (Exode 34:8) ; les Lévites dirent au peuple : « Levez-vous, bénissez l’Éternel, votre Dieu » (Néhémie 9:5). Les mages se prosternèrent et rendirent hommage à l’Enfant Jésus, et le lépreux guéri se jeta sur sa face aux pieds de Jésus (Matthieu 2:11 ; Luc 17:16). Avoir une attitude distraite et de laisser-aller pendant la louange ou la prière (en l’absence d’infirmité physique) n’est certainement pas un signe de révérence devant le Seigneur.

One thought on “Que sait-on de la révérence ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.