2 Timothée 2:1-5 :  » Toi donc, mon enfant, fortifie-toi dans la grâce qui est en Jésus-Christ. Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres. Souffre avec moi, comme un bon soldat de Jésus-Christ. Il n’est pas de soldat qui s’embarrasse des affaires de la vie, s’il veut plaire à celui qui l’a enrôlé; et l’athlète n’est pas couronné, s’il n’a combattu suivant les règles.« .
En priant avec ferveur, nous donnons à Dieu l’occasion d’agir par notre moyen, c’est pourquoi nous désirons ardemment que le saint esprit appelle ou réveille des intercesseurs.
Le diable emploie 6 armes redoutables pour paralyser les ailes de la prière chez les enfants de Dieu :

  • LA FATIGUE :

Nous parlons de la fatigue paralysante qui rend incapable de prier avec continuité pour un sujet. Cependant nous affirmons que cette fatigue surnaturelle peut être vaincue précisément par la prière.

Esaïe 40:29 : « Il donne de la force à celui qui est fatigué, et il augmente la vigueur de celui qui tombe en défaillance ».

En vous jetant dans le fleuve de la prière vous trouverez un vrai réconfort et une force nouvelle.

  • UN ESPRIT DISTRAIT

Vous êtes dans l’incapacité de vous concentrer. Toutes sortes de choses viennent occuper votre esprit. Vous remarquez avec consternation que pendant que vous priez vos pensées voyagent, vous ne savez ou vous pouvez vaincre cette arme de l’ennemi en priant à haute voix. David affirme au psaume 55:17-18 : « Et moi, je crie à Dieu, et l’Éternel me sauvera, le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, et il entendra ma voix »…

  • L’ AGITATION INTÉRIEURE !

Une agitation intérieure inexplicable s’empare de vous. Sachez que vous pouvez la vaincre en priant, quelle qu’en soit la cause , qu’il s’agisse de péchés, de nervosité ou l’incrédulité. « Psaume 55:23 , 42:12 , 37:5 , 39:10 »

Ce n’est que par la prière que vous serez débarrassés de votre agitation intérieure.

  • LE DÉCOURAGEMENT

Le découragement paralyse de nombreux intercesseurs. Etre découragé, implique que l’on ne regarde pas assez loin ou assez haut là où se trouve le seigneur. La bible recommande  » regardons-nous  » le sens en est détournons-nous des choses visibles pour le contempler dans la prière. Vous êtes peut-être découragés à cause de votre faiblesse, honteux de vos défauts, décontenancé par la dureté des hommes ou par des circonstances décevantes. Ecoutez donc la parole de Paul : 2 Corinthiens 4:8 : « Nous sommes pressés de toute manière, mais non réduits à l’extrémité; dans la détresse, mais non dans le désespoir ».

Esaïe 35:3-4 : « Fortifiez les mains languissantes, et affermissez les genoux qui chancellent; dites à ceux qui ont le cœur troublé ; prenez courage, ne craignez point; voici votre Dieu, la vengeance viendra, la rétribution de Dieu; il viendra lui-même, et vous sauvera. »

Il n’y a qu’une possibilité de vous débarrasser de votre découragement : la prière solennelle- en avançant ce principe, il ne semble que des puissances invisibles aimeraient m’empêcher de dire les choses telles qu’elles sont .

  • LA PARESSE

Satan utilise cette arme pernicieuse contre ceux qui ont le désir de devenir des intercesseurs. Il se sert de la paresse de la chair et de son incapacité. Vous vous mettez à genoux, bien décidé à prier ; mais voici vous ne pouvez pratiquement former aucun mot tout est si pénible la chair et dans l’impossibilité de prier.
Comment pouvez vous être libérés de cette terrible paresse de cette incapacité de supplier ? La réponse n’est autre que celle-ci priez, bible en main ; lisez à haute voix les promesses de Dieu qui ont trait à la prière Jésus a affirmé dans Matthieu 7:7. Vous remarquez subitement que l’étincelle de la prière s’allume en vous et que votre paresse disparaît en priant selon sa parole.

  • LA HÂTE

L’arme que Satan utilise probablement avec le plus de succès et la hâte que dit la bible dans ecclésiastes 8:3. Ne te hâte pas de t’éloigner de lui, et ne persiste pas dans une chose mauvaise : car il peut faire tout ce qui lui plait.

Esaïe 55:2-3 : » Pourquoi pesez-vous de l’argent pour ce qui ne nourrit pas ? Pourquoi travaillez-vous pour ce qui ne rassasie pas ? Ecoutez-moi donc, et vous mangerez ce qui est bon, et votre âme se délectera de mets succulents. Prêtez l’oreille, et venez à moi , écoutez, et votre âme vivra je traiterai avec vous une alliance éternelle .

Par votre persévérance dans la prière votre programme de la journée s’alimentera aux sources divines de la puissance de Dieu, et vous constaterez avec étonnement que le moment passé à supplier ardemment était la meilleure part de votre temps.

 

One thought on “Les ennemis de la prière”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.