Voici ce que nous enseigne 2 Timothée 2:19-21 : il faut se retirer de l’iniquité. « Si donc quelqu’un se purifie de ceux-ci (les vases à déshonneur), il sera un vase d’honneur, sanctifié, utile au maître, préparé pour toute bonne œuvre ». C’est là un point capital pour qui veut se préparer vraiment pour le service du maître : l’obéissance à la vérité de Dieu et la séparation de tout ce qui est contraire à sa Parole. On ne peut espérer être enseigné de Dieu ou employé à son service tout en restant en communion avec ce que l’on sait être mal.

La parabole des talents, en Matthieu 25:14-30, nous présente un autre principe important en rapport avec le service. « À chacun qui a, il sera donné, et il sera dans l’abondance ; mais à celui qui n’a pas, cela même qu’il a lui sera ôté » (verset 29). Le Seigneur montre ici que celui qui a fidèlement fait fructifier ses talents a reçu davantage, tandis que celui qui n’a pas utilisé le sien se l’est vu retirer. Quand nous employons la capacité et la connaissance des choses divines que le Seigneur nous a données, il nous confie davantage, pour le mettre à son service. Ainsi, le serviteur fait des progrès à l’école de Dieu, et ces progrès le rendent encore plus utile.

C’est là, nous en sommes persuadés, la façon dont Dieu prépare et forme ses serviteurs, comme beaucoup en ont fait l’expérience. Qu’est ce qu’il en est de vous ? Que Dieu nous fasse grâce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.