Nous avons appris que L’AT, c’est le NT caché et le NT, c’est l’AT dévoilé. Dieu révèle le plan de la rédemption à Moise, il lui donne des instructions précises sur la procédure. Il s’agissait de l’œuvre de Jésus par anticipation, l’agneau en question n’était qu’une ombre des choses à venir. Paul a dit: « Colossiens 2:16 Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats. V17 C’était l’ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ. » Paul dit: La pâque et les autres fêtes n’étaient que l’ombre des choses à venir mais la réalité de ces choses ou le corps est en Christ..
Or tu ne peux voir mon ombre si je ne suis pas là, elle atteste et affirme ma présence. Donc si l’agneau pascal était une ombre, c’est que la réalité était aussi là.

Apocalypse 13:8 et 1 Pierre 1:20 L’Agneau était immolé avant la fondation du monde. C’était un secret de la divinité conçu avant la création humaine, et qui a commencé à se révéler après la chute. C’est pourquoi dans Genèse, Dieu a tué l’animal innocent à la place du coupable pour couvrir le péché de l’homme en attendant que le véritable agneau ne vienne.

Exode 12:1 La mort de l’agneau marque un nouveau commencement, une nouvelle ère, une nouvelle saison dans la vie du peuple d’Israël. Dieu change le calendrier de son peuple car il va mettre fin à sa servitude en Egypte. Elle marque pour nous aussi le changement du calendrier pour toi. Dieu déjoue le plan de l’ennemi pour imposer le sien.

IL y avait similitude entre l’agneau pascal et Christ. Ce sera un agneau sans défaut, mâle, âgé d’un an. Exode 12:5 Et dans Pierre 1:19 Par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut sans tâche. L’agneau pascal était un type et Christ antitype. Le défaut, l’infirmité, la tâche, c’est le symbole du péché alors que celui qui doit sauver l’humanité, ne peut avoir le grain du péché dans son sang.

Il devait être pris le 10ème jour jusqu’au quatorzième jour, le chiffre dix est lié à la rédemption, Israël est sorti à la dixième plait, pas huitième, pas neuvième. Dieu exige le un dixième de nos revenus car le un dixième rachète le 9 dixième. Et il était mis en observation pendant quatre jours. Le chiffre quatre est lié à la terre. Apoc. 7:1. Ça parle de la vie terrestre de Jésus, mis en observation pendant sa vie terrestre et il n’a connu ni commis le péché. 1 Pierre 2:22 et 2 Corinthiens 5:21

Un agneau pour chaque famille, le plan du salut inclut toute la famille, tu seras sauvé toi et ta famille a dit Paul au geôlier. Si tu accèdes à ce salut, sache que tu as la promesse pour chaque membre de ta famille. Ce que tu auras à faire, c’est d’intercéder pour le salut de chaque membre de ta famille. L’Agneau est énorme pour toi seul, chaque membre de ta famille à son morceau. Ne soit pas égoïste mais partage la chair de l’agneau avec les autres.

Le processus exige que chacun puisse croire dans son cœur et confesser de sa bouche la Seigneurie de Jésus. Romains 10:8-10
V8-9 La chair de l’agneau doit être prise rôtie au feu et non à demi cuite ou bouillie dans l’eau. L’évangile de Jésus est une viande bien cuite, le ciel a pris son temps à nous la préparer. Il y a tous les ingrédients dont nous avons besoin pour notre bien être. Il y a les épices de la guérison, de la délivrance, de la restauration, de la victoire. Nous devons faire attention avec la viande à demi cuite, ou bouillie dans l’eau, c’est évangile dilué, trafiqué, tordu, mélangé et qui conduit à la mort. Il éloigne les gens de l’œuvre de la croix, de la personne de Jésus, la pierre angulaire. Qu’il soit anathème, celui qui prêche un tel évangile à dit Paul.

« V11 On devait le manger à la hâte. »C’est-à-dire : En étant debout car on ne peut manger cette viande rôtie au feu et rester esclave. Il y a la puissance libératrice dans cette viande. Jésus a fait savoir que la vraie viande qui sauve et libère c’est sa chair.

« Jean 6:51 Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. » Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.

Les enfants d’Israël ont mangé la chair de l’animal et Pharaon n’a pas pu le retenir encore. A combien plus forte raison toi et moi, qui mangeons le pain descendu du ciel en occurrence la chair de Jésus. Il l’a dit lui-même, ce pain, c’est ma chair. Jésus est la parole, donc quand nous recevons l’évangile, nous mangeons sa chair et il nous libère de la servitude. Si le fils vous affranchi vous êtes réellement libre.

One thought on “le Mystère de l’Agneau par Pasteur Mobéjo”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.