Tout ce que nous sommes amenés à faire en tant que chrétien, nous devons le faire uniquement pour la gloire de Dieu en nous rappelant que nous sommes sauvés par la foi et non par les œuvres. Ceci étant, la foi n’a de valeur que si elle est accompagnée par les œuvres (Jacques 2:14-26). Il faut donc, que notre foi soit active pour faire prospérer le plan de Dieu.

Si les lunettes avec ses différents verres (progressif, de près, de loin, antireflet…) permettent une meilleure vue, le Seigneur, lui, veut nous ouvrir les yeux spirituels afin que nous puissions voir tous les besoins de l’église locale, de notre entourage et de la mission mondiale. Ainsi par la conduite du Saint-Esprit nous ne serons pas influencés par le monde ni éblouis par les reflets de sa fausse lumière.

En effet, l’Eglise est appelée à aller de lieu en lieu comme lumière afin d’éclairer les ténèbres qui couvrent le monde. Nous devons accepter d’abord que Dieu pointe son doigt sur le moindre de nos péché qui se cache en nous (ex : les six maris de la samaritaine). Par la parole et la prière, permettons à Dieu de guérir notre tempérament et de nous libérer de toute incrédulité. Nous recevons du Saint-Esprit la puissance pour surmonter toutes nos limites et pour porter du fruit afin d’être de véritables témoins du Christ. Prenons donc conscience que nous sommes chacun utile pour son oeuvre.

C’est pour cela que le Seigneur veut que, par amour, nous nous y consacrions d’avantage et non pour des motifs. Car, si au travail nous faisons des heures supplémentaires pour gagner plus d’argent, croyons qu’en Jésus nous avons déjà pleinement reçu (Colossiens 2:10).

Pour que notre foi soit ferme et que nous soyons transformés en profondeur, nous devons être assidus aux cultes. C’est à cet endroit que Dieu veut nous rencontrer, pour nous parler à l’exemple de la femme samaritaine au bord du puits. Nous devons être à l’écoute du Seigneur et lui obéir, en nous soumettant totalement à l’Évangile.

Si nous saisissons notre identité, c’est à dire héritier du royaume de Dieu, nous arrêterons de donner des excuses qui nous empêchent de servir pleinement son plan ( travail, fatigue, rendez-vous, enfants, problèmes, …). Nous mettrons alors, avec joie et liberté, tout ce que nous sommes et possédons à sa disposition (personne, temps, famille, biens, finances, …).

Nous devons aimer faire la volonté de Dieu et son oeuvre, prêcher l’Évangile (Jean 4:34). Notre témoignage doit nous précéder pour ouvrir le cœur de ceux qui vont nous écouter. Les gens du village ont été préparés par le témoignage de la samaritaine avant de croire en Jésus. Comme les chrétiens de l’église de Thessalonique, laissons Dieu faire de nous de vrais modèles de foi pour que les cœurs des non-croyants s’ouvrent à l’Évangile (1 Thessaloniciens 1:1-8).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.