Nous devons restaurer notre manière de venir au culte, comprenant que nous venons à la rencontre de notre Dieu qui veut s’entretenir avec nous personnellement. Il connaît et contrôle tout, Il est le Créateur et tous les éléments lui obéissent (vent, mer, poissons…). Nous n’avons donc rien à craindre face aux imprévus, mais prenons simplement garde à la manière dont nous écoutons la Parole.

I. Dieu permet la crise pour attirer notre attention

Pierre était un professionnel expérimenté, il connaissait bien son métier ainsi que le lac de Génésareth. Malgré ses qualifications connut de tous, il ne put sortir aucun poisson de l’eau après une nuit de travail. Résigné, Pierre lava ses filets car il n’espérait plus rien pécher se jour-là mais, Dieu qui connaissait le plan qu’Il avait pour lui avait permis cet événement. Nous pouvons avoir l’impression d’échouer quelque fois et même dans des domaines qui jusque alors marchaient bien mais, nous ne devons jamais baisser les bras. Ne désespérons pas non plus lorsque les réponses tardent à arriver alors que nous avons priés ou mêmes jeûnés pendant des années. Le Seigneur qui nous aime, permet parfois que nous traversions des crises pour attirer notre attention, et nous pousser à nous tourner vers lui en rentrant dans la prière. Persévérons donc avec espérance car le miracle est proche.

II. Dieu veut notre barque (vie)

Tout ce que nous sommes, tout ce que nous possédons (talents, carrières, biens, finances…) ne vient que de la grâce de Dieu, qui veut que nous en soyons conscients et reconnaissants. Ainsi, laissons-lui la première place dans notre vie, en se rendant disponible à tous égards pour faire prospérer son plan du salut pour l’humanité. C’est comme ça que Jésus arrivant auprès de Pierre, bien qu’il était au courant de sa situation, ne fit rien d’autre que de lui demander sa barque afin d’enseigner la foule qui était présente. Ce n’est qu’après que le Seigneur lui dira d’aller jeter le filet afin d’expérimenter la pêche miraculeuse.

III. Soyons obéissants

Si le miracle s’est produit, c’est parce que Pierre a suivi la direction du Maître. Nous qui sommes chrétiens, nous avons déjà fait monter Christ dans notre barque, mais règne t-il ? Est-il le capitaine ou un passager ? Dieu veut que nous rentrions en profondeur dans sa Parole et que nous soyons attentifs à l’orientation qu’il nous donne lors des prédications et des méditations personnelles. Si nous obéissons, nous vivrons dans sa gloire, mais si nous négligeons les messages du dimanche, nous ne recevrons pas de grâces et nous échouerons bien qu’enfants de Dieu.

Conclusion : Si nous investissons dans le Royaume de Dieu nous ne manquerons jamais de rien et le succès sera assuré. Certaines choses ne fonctionnent pas parce que nous n’abandonnons pas tout au Seigneur. Si tel est le cas, réessayons là où l’échec s’était installé mais en laissant cette fois-ci Jésus s’asseoir dans la barque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.